Présidentielle au Bénin : Patrice Talon réélu pour un second mandat


Présidentielle au Bénin : Patrice Talon réélu pour un second mandat

Le président béninois Patrice Talon réélu pour un second mandat. C’est l’annonce faite hier mardi 13 avril 2021 dans la soirée la Commission électorale nationale autonome (Cena). Une victoire sans surprise dès le premier tour de la présidentielle avec un score écrasant pour le camp Talon.

D’après la Cena, bien que le scrutin se soit déroulé dans le calme, il a été marqué contrairement aux précédents par une faible participation des populations. Le taux de participation est estimé à 50,17% au niveau national. Aussi, les grandes figures de l’opposition radicale, ont par ailleurs brillé de leur absence à ce rendez-vous électoral.

Patrice Talon réélu avec brio

Pour remporter ce nouveau sacre, le duo Talon-Talata n’a pas eu grand mal à conquérir la confiance et les voix des béninois. Le couple s’est imposé avec 86,57% des suffrages, c’est-à-dire un peu moins de 2 millions de voix acquis. Patrice Talon réélu, il obtient donc dès le premier tour la majorité absolue des suffrages exprimés.

Quant aux adversaires, le duo Soumanou-Hounkpè, du parti FCBE est arrivé en deuxième position avec 11,29% des voix. La troisième place, est occupée par Corentin Kohoué et Irénée Agossa qui ont obtenus un peu plus de 2% des suffrages exprimés.

Des irrégularités dénoncées

Patrice Talon réélu, pour Paul Hounkpè cela n’a été possible que par le biais de certaines manigances. Il dénonce donc plusieurs irrégularités qui auraient défavorisé ses résultats. « Il s’agit de résultats provisoires. Compte-tenu de quelques irrégularités, nous estimons être au-delà de ce score. Nous espérons que notre score sera revu à la hausse », avait-t-il fait savoir.

Le camp présidentiel du Bénin quant à lui ne partage pas le même avis. « C’est le signe de l’accompagnement que les Béninois ont fait, de donner une chance à l’œuvre immense de développement depuis cinq ans de se poursuivre. On n’a pas de réponse à faire à ceux qui pensent qu’il n’y pas eu élection », a affirmé Wilfried Houngbedji directeur de la communication de la présidence.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.