Banque africaine de développement: Nana Akufo Addo souhaite un élargissement du capital de l’institution


Banque africaine de développement: élargissement du capital

Une augmentation des ressources du Groupe de la Banque africaine de développement. C’est ce à quoi aspire, le président ghanéen Nana Akufo Addo. Il espère qu’ainsi que l’institution pourrait accélérer son rôle transformateur sur le continent. Un souhait exprimé la semaine dernière.

En prélude aux assemblées annuelles du Groupe qui se tiendront du 23 au 27 mai à Accra, une pertinente rencontre a eu lieu. Il s’agit de celle le chef de l’Etat ghanéen a reçu le président du Groupe de la Banque africaine de développement, le nigérian Akinwumi Adesina.

Donner une plus grande capacité à lever des fonds sur le marché financier mondial

“Nous devons tous nous concentrer sur la meilleure façon d’élargir le capital de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement pour leur donner une plus grande envergure en termes de capacité à lever des fonds sur le marché obligataire mondial… De cette façon, nous pourrons jouer un rôle de premier plan dans le financement de notre développement”, a déclaré Nana Akufo Addo, à l’issue de ces échanges avec le banquier panafricain.

Le président ghanéen soutient ainsi une reconstitution significative du Fonds africain de développement, guichet de la Banque africaine de développement destiné aux financements concessionnels. Le locataire du State House, a en effet noté que le travail du Fonds est devenu encore plus essentiel. Ceci en raison des dernières conjectures mondiales, et de la pandémie de Covid-19. Le changement climatique et plus récemment, la crise russo-ukrainienne ne sont pas du reste.

Au passage, le chef d’Etat ghanéen n’a pas manqué de féliciter le travail du Nigérian à la tête du Groupe de la Banque africaine de développement. Son coté amateur de nœud papillon a aussi été complimenté.

Lire aussi : AFRIQUE / COVID-19: LE CONTINENT REÇOIT LE SOUTIEN DE LA BANQUE MONDIALE

Une mission préparatoire de de la Banque africaine de développement

Au-delà de sa rencontre avec Nana Akufo, le président du Groupe de la Banque africaine de développement mondiale poursuits d’autres buts. Il est en visite au Ghana pour préparer les assemblées annuelles. Dans le cadre de cette mission préparatoire, Akinwumi Adesina est accompagné par Vincent Nmehielle, secrétaire général du Groupe, Kevin Urama, économiste en chef par intérim.

Alex Mubiru, directeur du cabinet du président, Kenyeh Barlay, administrateur représentant la Gambie, le Ghana, le Liberia, la Sierra Leone et le Soudan, et Eyerusalem Fasika, cheffe du bureau-pays pour le Ghana du Groupe de la Banque.

Notons que les prochaines assemblées annuelles marqueront également le 50e anniversaire du Fonds africain de développement. Depuis sa création, le Fonds a investi plus de 45 milliards de dollars dans les pays à faible revenu et les États fragiles. Pour Adesina, le plaidoyer de Nana Akufo Addo et celui des autres chefs d’État et de gouvernement, sera crucial pour une solide reconstitution des ressources pour le FAD-16 lors de ces assemblées.

 

Klétus Situ

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.