Aide au Burkina Faso: 3,5 millions d’euros reçus de l’Italie


Aide au Burkina Faso: 3,5 millions d’euros reçus de l’Italie

L’Italie vient d’apporter une aide au Burkina Faso. Le geste vise à mieux répondre aux besoins alimentaires des populations. Il s’agit donc d’un montant de 3,5 millions d’euros destiné à des activités d’assistance du Programme Alimentaire Mondial (PAM). L’acte a été posé le 29 janvier dernier.

En raison de l’insécurité persistante au Burkina Faso sans oublier les effets du changement climatique, les populations sont confrontées à une situation alimentaire vulnérable. Par conséquent, plusieurs personnes sont privées de moyens de subsistance. Ce qui aggrave donc la situation humanitaire. Alors l’aide au Burkina Faso apportée par  l’Italie est plus que nécessaire.

L’aide au Burkina Faso très utile

Pour le gouvernement italien, la contribution de 3,5 millions d’euros permettra d’exécuter certaines actions spécifiques. Il s’agit en l’occurrence d’assurer une aide alimentaire à des dizaines de milliers de personnes touchées par la crise humanitaire en cours au Burkina Faso. D’après le PAM, plus de 2 millions de personnes sont concernées.

De manière plus précise, ces fonds serviront à répondre aux besoins alimentaires de base de 55 000 personnes déplacées. Il est aussi question d’aider leurs familles d’accueil sur trois mois. Les initiatives de résilience et les activités de relèvement pour près de 24 000 personnes sur les 6 prochains mois seront aussi soutenues.

Un impact considérable de l’aide au Burkina Faso

Selon Antoine Renard, directeur pays au PAM, cette aide de l’Italie constitue une contribution certaine pour l’amélioration de la cohésion sociale. « La reconstitution des moyens de subsistance des personnes déplacées et de leurs communautés d’accueil est non seulement une étape fondamentale pour rebâtir leur futur », avait-il indiqué.

Cela devrait permettre aussi de rétablir les liens entre les populations affectées par la crise. Entre juin et juillet, le nombre des personnes ayant besoin d’une aide humanitaire pourrait grimper à 2,7 millions d’individus. Alors les actions de cette envergure pourront faciliter comme il se doit la survie des populations.

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.