Afrique : selon une enquete de Africa CEO Forum, les entreprises restent optimistes, malgré la crise de la Covid-19


Afrique , selon une enquete de Africa CEO Forum, les entreprises restent optimistes, malgré la crise de la Covid-19

La deuxième conclusion de l’enquete de Africa CEO Forum portant sur l’état d’esprit des chefs d’entreprises en Afrique, vient d’être publié. C’est en partenariat avec le cabinet de conseil Deloitte. Selon ce rapport, ces chefs d’entreprises sont pessimistes dans l’immédiat, mais confiants en ce qui concerne l’avenir du continent.

L’enquete de Africa CEO  est menée dans le cadre des conséquences de la Covid-19 sur les entreprises africaines. Elle relève que le moral des chefs de certaines entreprises a particulièrement chuté. Il s’agit particulièrement, faut-il le souligner, des secteurs qui étaient enthousiastes avant la crise.

Ces secteurs sont : la grande distribution, des services financiers et l’énergie. La situation a entrainé la suspension voire l’annulation d’un certain nombre de projets, indique Africa CEO Forum. Selon l’étude, 93% des entrepreneurs interrogés estiment que leurs recommandations ne sont pas prises en compte par la puissance publique. Pourtant, elles restent confiantes en l’avenir. En effet, 80% d’entre eux se déclarent optimistes quant à la situation économique de l’Afrique. Et ce, à long terme. L’année dernière, 73% seulement affichait cet optimiste.

Emergence des business modernes selon l’enquete de Africa CEO Forum

La crise a favorisé l’émergence d’un entrepreneuriat proactif, pragmatique, habitué à prendre des coups et à se relever. Cette forme de business s’appuie sur une forte dimension culturelle et sur sa proximité avec la communauté locale. En outre, il s’agit d’un capitalisme à visage humain. Pour certains, ce capitalisme se pratiquait sur le continent avant même la popularisation de l’expression.

En réalité, 18% des sondés envisagent ce type de capitalisme contre moitié l’an passé. C’est face à la faiblesse de l’attrait du crédit bancaire. Explicitement, le crédit bancaire a chuté de 24% et celui des fonds propres est passé à 49% contre 53% en 2019. Mais, l’optimisme tant affiché à travers l’enquete de Africa CEO Forum, ne pourra se réaliser que si la place des femmes dans la gouvernance est améliorée. Sur ce registre, 73% des patrons consultés sont convaincus que la crise du coronavirus va encourager les démarches RSA, pour générer à la fois surplus de revenus et bien-être social.

Une enquete de Africa CEO Forum, en deux temps

L’étude en question a été réalisée en deux temps, en tenant compte du contexte actuel lié à la Covid-19. Le premier sondage a été réalisé fin 2019 et début 2020 auprès de 150 patrons à la tête d’entreprises. Ces entreprises sont des entreprises de grandes tailles, dans plusieurs secteurs d’activités. Le deuxième sondage a été réalisé en mai 2020. Un nouveau questionnaire leur a été soumis afin de tirer les premiers enseignements de la crise en cours.

95% des sondés dans le cadre de l’enquete de Africa CEO Forum, affirment que leurs chiffres d’affaires ont connu une baisse en raison de la Covid-19. Le moins qu’on puisse dire est que le baromètre de l’Africa CEO Forum montre les impacts de la crise sur les entreprises. Mais en bon entrepreneurs, les chefs d’entreprises envisagent d’autres options d’affaires beaucoup plus adaptées pour les redresser.

Lire aussi : https://linvestigateurafricain.com/mali-60-ans-dindependance-un-jubile-de-diamant-singulier/ 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.